Organiser des conférences, ateliers, salons du bien-être, sorties, projections sur le thème des expériences extraordinaires...
Nous recherchons dans la région dauphinoise des thérapeutes énergétiques, des professionnels de l'ésotérisme pour animer des conférences, des passionnés ou encore des personnes vivants ou ayant vécu des phénomènes extraordinaires, extrasensorielles...
L'association est située à Saint Victor de Cessieu.

Obtenez les nouveaux articles par mail :

Rechercher dans ce blog

jeudi 2 novembre 2017

Interview en bref...Hannaeva


Site internet
http://www.hannaeva31-medium.com/

Blog:
http://www.hannaeva31medium-pure.com/



Présentez-vous brièvement...nom, prénom, profession...

Hannaeva, médium sans support.


A quel âge vous êtes-vous intéressé aux phénomènes exceptionnels et dans quelles circonstances?

Ma famille, ma grand-mère et ma mère avaient le don... donc j'ai vu des choses déjà toute petite... ma mère avait des flashs et la clairaudiance, ma grand-mère n'en parlons pas....lol... j'ai eu les dons en même temps... Au départ de maman, j'ai tout eu en même temps... la clairaudiance, la clairvoyance, le toucher, le goût...etc... la projection astrale etc...


Racontez-nous votre parcours et une anecdote qui vous a marqué...

J'ai commencé les voyages astraux un an auparavant, "le départ de ma maman", c'est mon père qui était décédé en 1982 qui venait me chercher pour me "montrer"... on est en 1998 à l'époque des faits... Lorsque ma mère est dcd, tout s'est mis en action si j'ose dire...sans préparation... je marchais dans les rues et on me disait des choses sur les personnes que je croisais...lol... j'étais obligée de vérifier si c'était vrai... donc je leur demandais.... une anecdote ? J'en ai tellement... la plus marquante je dirai...celle-ci : Je travaillais dans un poste assez haut avec une close de non concurrence ... Donc dans un bureau fermé etc... personne ne devait "entendre" ce que je disais... ou faisais....Un matin, je trouve un monsieur à mon bureau (natif de la même région que moi et très connu dans ma ville), et il venait de perdre sa femme par pendaison... elle était près de lui avec la corde ... toute la journée j'ai vu ça... à la fin j'étais obligée de le lui dire... et il m'a raconté les circonstances de sa mort... ce que j'ai vu était vrai... par la suite, un matin, il vient avec une "serviette de cuir" dans la serviette de cuir une pochette à élastique, et dans la pochette à élastique "un manuscrit"... à l'époque on appelait ça les nouveaux métiers... celui de raconter "la vraie histoire" de la famille"... pour laisser à sa descendance " une espèce d'héritage familiale.... quand je suis passée devant cette fameuse "serviette de cuir", j'ai senti les fours crématoires" (je ne sais pas ce que ça sent hein.... je ne suis jamais allée voir ça), et je dis... oh là là , ça sent les fours crématoires ici, et je cite l'endroit...Auschwitz... il est passé par toutes les couleurs... je crois... et il me sort le manuscrit... celui-ci décrivait l’échappée de la personne...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les interviews de Muriel Giraud-Claude...

Archives du blog