Organiser des conférences, ateliers, salons du bien-être, sorties, projections sur le thème des expériences extraordinaires...
Nous recherchons dans la région dauphinoise des thérapeutes énergétiques, des professionnels de l'ésotérisme pour animer des conférences, des passionnés ou encore des personnes vivants ou ayant vécu des phénomènes extraordinaires, extrasensorielles...
L'association est située à Saint Victor de Cessieu.

Obtenez les nouveaux articles par mail :

Rechercher dans ce blog

vendredi 5 octobre 2018

Hans Otto König

Source Inexploré n°40.

Hans Otto König est un physicien allemand qui, depuis près de 50 ans, travaille en transcommunication instrumentale, c'est à dire qu'il tente d'établir un contact acoustique ou visuel avec des univers parallèles au nôtre. Il a élaboré lui-même différents systèmes techniques qu'il a affinés grâce aux indications qu'il aurait reçues du monde spirituel. Ainsi, il a créé le système multi-oscillations qui permet de dialoguer avec des entités invisibles.


"C'est déjà une évidence que les vibrations et les fréquences passent à travers les murs, les maisons, sans qu'on les voie ou les entende. Nous sommes entourés d'informations. La science du 21ème siècle se met des frontières qu'il est important d'élargir", explique-t-il.
Les messages qu'il entend sont époustouflants et témoignent du désir de ces "voix" de communiquer.

L'un d'eux, reçu par le "système infrarouge", dit : "Ecoutez, notre évolution n'est pas entravée par vos contacts, nous avons besoin de vos contacts. Nous sommes heureux que les contacts existent."
Les phrases sont distinctes et prononcées en allemand, langue du chercheur, même si parfois les mots sont murmurés ou dits de manière très rapide, un peu robotique.

D'autres phrases sont extrêmement claires. Ses détracteurs, fort nombreux, lui en font d'ailleurs le reproche. Hans Otto explique que ces esprits doivent utiliser à dessein des mots et des signaux correspondant à notre réalité pour rendre la communication possible : ce sont eux qui nous transmettent qu'ils sont "vivants" bien que "morts". Il ajoute : "Je ne parle pas avec des morts, je parle avec des êtres qui ont quitté leur corps physique et qui sont maintenant dans d'autres dimensions, voire "des champs d'information" plus subtils qui se trouvent dans des univers parallèles au nôtre."
Ces entités invisibles expliquent que la mort n'est pas la fin de notre existence. Elles continuent à évoluer et arrivent à nous voir, nous entendre.

Dans les années 1980-1990 il parvient même à capter des images très claires, synchronisées avec des voix, ce qui est extrêmement surprenant.
Mais pour ce chercheur, le but est surtout de comprendre "comment et pourquoi ces contacts acoustiques et visuels" ont lieu.
Pourraient-ils nous donner un savoir plus large sur la nature de notre existence, de notre conscience et de la vie?
Pour cela, il serait notamment en "contact" avec des êtres spirituels particuliers "qui se sont donnés comme tâche d'aider à l'amélioration du pont de contact" comme ils le disent eux-mêmes.

Au final, ce qu'ils nous cessent de nous dire est que tout est un, qu'il faut se relier en amour à l'Univers, apprendre à se connaître soi-même ainsi que les lois cosmiques!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les interviews de Muriel Giraud-Claude...