Organiser des conférences, ateliers, salons du bien-être, sorties, projections sur le thème des expériences extraordinaires...
Nous recherchons dans la région dauphinoise des thérapeutes énergétiques, des professionnels de l'ésotérisme pour animer des conférences, des passionnés ou encore des personnes vivants ou ayant vécu des phénomènes extraordinaires, extrasensorielles...
L'association est située à Saint Victor de Cessieu.

Obtenez les nouveaux articles par mail :

Rechercher dans ce blog

vendredi 19 juillet 2019

Techniques de méditation mystique

L'hésychasme


L'hésychasme est un mouvement apparu dans les premiers siècles de l'ère chrétienne et qui a été surtout pratiqué au sein de l'Eglise chrétienne orthodoxe.
Il se fonde sur la possibilité d'obtenir un état de tranquillité de l'âme grâce à la répétation de la prière de Jésus ("Seigneur Jésus-Christ, fils de Dieu, aie pitié de moi pécheur"). La prière peut également être réduite à sa forme la plus brève "Jésus". Elle est récitée en deux phases. Dans un premier moment, correspondant à la première partie de la phrase : Seigneur Jésus-Christ, fils de Dieu...", le récitant inspire de l'air dans ses poumons jusqu'à atteindre une ouverture maximum du thorax (ou, en cas de respiration abdominale, jusqu'à l'expansion maximum de l'abdomen). Il y a ensuite un moment de pause au cours duquel il retient l'air puis il expire en récitant la deuxième partie de la prière : "aie pitié de moi pécheur".
La première partie (expansion, élévation) reconnaît la divinité et la grandeur du Messie, la deuxième (contraction, abaissement) notre petitesse de pécheur et la demande de pardon. Pendant la récitation de la prière, l'orant abaisse le menton sur sa poitrine, posant le regard à la hauteur de son nombril, et pense à sa propre mort.

Le bouddhisme


Les techniques de méditation du bouddhisme sont de différents types.
Parmi celles-ci, une importance toute particulière est accordée à la méditation qui, dans la tradition du Soto Zen, peut être exécutée en position assise ou debout et en mouvement. Pour que la méditation soit efficace, trois éléments sont nécessaires : une position correcte, une respiration correcte et une attitude mentale correcte.
Pendant la méditation, des soutras bouddhistes sont lus, certains sont chantés et provoquent un effet bénéfique sur la respiration. Dans le cadre du Zen Rinzai, une grande importance est accordée à la résolution intuitive de problèmes insolubles logiquement, présentés sous la forme de brèves questions qui ont pour objet de démanteler la pensée logique et déductive et de favoriser l'intuition et la méditation.

Le soufisme


Le mysticisme soufi, le principal courant de la mystique islamique, a toujours joué un rôle marginal dans l'islam, même au moment de sa plus grande diffusion, et a souvent été considéré comme un mouvement hétérique.
La forme la plus connue de méditation soufie est celle représentée par la dans e des derviches : les moines effectuent un mouvement de rotation qui les amène à tourner de plus en plus rapidement sur eux-mêmes, jusqu'à perdre conscience de leur propre personne.

Source : encyclopédie de l'ésotérisme, de Roberto Tresoldi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les interviews de Muriel Giraud-Claude...