Organiser des conférences, ateliers, salons du bien-être, sorties, projections sur le thème des expériences extraordinaires...
Obtenez les nouveaux articles par mail :
Nous recherchons dans la région Rhône-Alpes des thérapeutes énergétiques, des professionnels de l'ésotérisme pour animer des conférences, des passionnés ou encore des personnes vivants ou ayant vécu des phénomènes extraordinaires, extrasensorielles...
L'association est située à Saint Victor de Cessieu.

samedi 27 janvier 2018

Médiumnité en salle, par Hannaeva

Médium pure, soigneuse de l’âme, éveilleuse de conscience
Channeling
Aide et Accompagnement du Deuil (message de vos êtres chers)
Guidance et Coaching en Développement Personnel et Spirituel
Barreuse de feu
Soins et Dégagements des lieux et des personnes
(se déplace aux alentours)
Soins énergétiques par le Reiki et les Rayons sacrés des maîtres ascensionnés Shamballa.
Conférencière sur la survivance de l’âme et la TCI
Expérience médiumnique en salle.


lundi 22 janvier 2018

Interview en bref...Laurent Fendt



Site internet :
http://hym.media/





Présentez-vous brièvement...nom, prénom, profession...

Fendt Laurent, créateur du média HYM.MEDIA, ancien animateur à la radio "Ici & Maintenant !" de 2002 à 2015.


A quel âge vous êtes-vous intéressé aux phénomènes exceptionnels et dans quelles circonstances?

"Phénomènes exceptionnels" sont des termes vastes qui pourraient limiter l'idée que l'on s'en fait. La Vie est un phénomène exceptionnel. Que nous puissions exister est incroyable lorsque l'on sait les probabilités qui sont réunies à l’existence de l'univers et de la vie sur Terre. Disons que pour ma part, ce phénomène que l'on appelle la Vie a été un questionnement depuis mon plus jeune âge. Au environ de 8 ou 9 ans me semble-t-il. La prise de conscience de la mort d'un proche (mon grand père maternel) a été, je pense, le déclic.


Racontez-nous votre parcours et une anecdote qui vous a marqué...

Des questions existentielles auxquelles j'essaie de trouver des réponses, comme précédemment citées plus haut, de nombreux livres sur l'ésotérisme, le phénomène OVNIS dans l'adolescence sans savoir vraiment ce que je souhaitais faire plus tard ont été l'occasion de me tourner vers un BAC "artistique/philosophique" avant de rentrer aux Beaux-Arts de Versailles. Seize mois en Afrique pour le service National, histoire de prendre conscience de ses potentialités d'Homme et de se défaire des conditionnements parentaux et scolaires. Chauffeur V.I.P durant un certain temps à mon retour en France, je deviens chauffeur livreur poids lourd pour l'évènementiel avant de découvrir la radio "ici & Maintenant !", dans laquelle je restais durant presque 13 ans avant de créer HYM.MEDIA en mars 2016. Une anecdote qui m'a marqué : J'en ai plein du fait de l'écoute intérieure mais la découverte de la méditation Vipassana a changé ma vie. Que cela soit la vision que j'en avais ou celle que j'avais de moi-même.


Quels conseils donneriez-vous à ceux qui s'intéressent à ces phénomènes? Quels pièges éviter? Peut on les expérimenter?

Restez ouvert, ne rejetez rien, ne vous accrochez à rien, ne vous identifiez à rien, jouez...


Découvrez LA CHAINE YOUTUBE DE HYM MEDIA.

Un grand merci à Laurent Fendt!!! :)

samedi 20 janvier 2018

Interview en bref...Jean-Michel Grandsire


Sites internet :

http://jmgeditions.fr
http://www.parasciences.net/







Présentez-vous brièvement...nom, prénom, profession...

Je m’appelle Jean-Michel Grandsire. J’ai 65 ans à l’état civil et 18 ans dans ma tête.


A quel âge vous êtes-vous intéressé aux phénomènes exceptionnelles et dans quelles circonstances?

Je suis né avec ce lourd handicap de m’intéresser au paranormal et à tout ce que l’on ne voit pas. Cela fait partie de moi. Quand j’étais enfant, des émissions de radio traitant des Martiens (c’était la mode) et des fantômes me passionnaient… je n’ai eu qu’à embrayer en accumulant les lectures.


Racontez-nous votre parcours et une anecdote qui vous a marqué...

Adolescent les études ne m’intéressaient pas. Je passais mon temps à lire des auteurs comme Papus, Saint Yves d’Alveydre, Aimé Michel ou Robert Charroux.
Après avoir fait les beaux-arts je n’ai naturellement pas trouvé de travail.
 J’ai bossé un an à la Ligue pour la liberté des vaccinations. J’y ai beaucoup appris sur le « para tout ce qu’on veut » et j’ai été dégoûté à tout jamais des associations dites « loi de 1901 » qui sont basées sur le principe suivant :
 - Je ne sais pas faire
 - Nous ne savons pas faire
 - Trouvons parmi nous quelqu’un qui le fera à notre place…

 Quelques années plus tard j’ai créé une revue sur le paranormal qui n’a pas fonctionné jusqu’à ce que ça décolle enfin, en 1989, grâce à François Brune qui, avec la transcommunication, m’a parmi de créer une revue (Parasciences) dédiée à l’étude de la survie après la mort. La revue a donné naissance à des hors-séries et les hors-séries se sont transformés en livres.


Quels conseils donneriez-vous à ceux qui s'intéressent à ces phénomènes? Quels pièges éviter? Peut on les expérimenter?

Mon principal conseil c’est d’être prêt à tout accepter et à se méfier de tout.
Si le paranormal était un thème facile à comprendre et à expliquer, il y a longtemps que ce ne serait plus du paranormal !
 Le principal obstacle réside dans notre façon de (mal) percevoir les phénomènes et de prendre tout pour argent comptant. Je l’ai appris à mes dépens. Je me suis plus trompé moi-même que je n’ai été trompé par des farceurs.
Quand on prend un peu de distance par rapport à cette passion, on s’aperçoit qu’il faut voir ces choses avec intérêt mais avec une certaine distance. D’autre part, c’est un sujet passionnant mais pas passionnels. Je fuis comme la peste ceux qui détiennent la vérité et qui cherchent à l’imposer.
En résumé, je dirai, comme ces Aliens s’adressant à un abducté : « Croyez en nous. Mais pas trop ! » Ceci dit, il y a des choses plus que passionnantes dans ce domaine. Je regrette de ne pas avoir créé un organisme solide étudiant de manière impartiale tous les thèmes du mystère : Ovnis, survie, technologies alternatives. Pour cela la volonté d’un seul homme ne suffit pas. Il faut des gens motivés et ouverts aux autres. Or, il en va du paranormal comme de toutes les autres activités humaines : la division règne en maître et chacun ne pense qu’à ses petits intérêts. C’est dommage mais c’est comme ça !

Merci à Jean-Michel Grandsire pour cette interview en bref...

samedi 13 janvier 2018

Conférence : contact avec l'invisible, par Muriel Giraud-Claude

Muriel vous propose lors de cette conférence, de vous partager son expérience dans le domaine de la médiumnité et de la canalisation.

  •     Reconnaître les énergies. 
  •     Savoir décrypter l'information. 
  •     Savoir faire preuve de discernement. 
  •     Partage de vos propres expériences dans un temps de questions/réponses. 

jeudi 11 janvier 2018

Test expérimental 18 : dialogue par la photo d'une personne proche de vous

Cet exercice est tiré du livre "66 tests pour développer vos capacités paranormales", de Jacques Mandorla. Ce test est proposé par Dominique Vallée.



Il est préférable que la personne soit seule sur la photo, pour éviter d'éventuelles interférences. Devant celle-ci, il vous faut avoir une concentration légère, penser à elle, tranquillement de tout votre coeur : les informations viendront ou ne viendront pas. Si cela est le cas, notez tout ce que vous entendez par le biais de cette voix intérieure, qui est celle du vrai médium. Ne cherchez pas à forcer les choses et à faire intervenir votre imagination. Au fil du temps, qui n'existe pas "là-haut", vous aurez, avec un peu de patience et si vous êtes sur la voie de la belle et pure médiumnité, d'immenses satisfactions. Très souvent, les défunts s'identifient et l'émotion est au rendez-vous...

Faites attention à ne pas mêler ce que vous voulez entendre et ce qu'ils disent en vérité. N'oubliez jamais cela...

Autre article : https://ateesfrance.blogspot.com/2018/07/dialogue-avec-les-morts-par-la-photo.html

vendredi 5 janvier 2018

Test expérimental 17 : l'écriture automatique

Cet exercice est tiré du livre "66 tests pour développer vos capacités paranormales", de Jacques Mandorla.

Munissez-vous d'un bloc de papier et d'un stylo à bille. Pour faire cette expérience et obtenir des résultats satisfaisants, n'oubliez pas de vous mettre seul dans une pièce dans laquelle vous aurez pris soin de faire la pénombre car celle-ci est plus propice à la concentration.


Première phase : appelez l'esprit dans lequel vous souhaitez entrer en communication.

Deuxième phase : posez-lui la question essentielle dont vous souhaitez la réponse par écrit.

Troisième phase : fermez les yeux et soyez prêt à laisser courir votre stylo à bille sur la feuille de papier.

A la fin de la séance :

- si votre feuille reste blanche ou qu'elle est recouverte de gribouillis : n'insistez pas. Arrêtez la  séance et recommencez-la un autre jour.
- si, parmi les gribouillis vous arrivez à déchiffrer quelques mots qui ont une signification en relation avec la personne défunte contactée, persévérez.
- si enfin, vous obtenez des textes clairs et pertinents : posez d'autres questions pour enrichir le dialogue avec l'esprit de l'au-delà.



mardi 2 janvier 2018

Test expérimental 16 : l'auto-hypnose

Cet exercice est tiré du livre "66 tests pour développer vos capacités paranormales", de Jacques Mandorla.

Asseyez-vous bien confortablement sur une chaise ou dans un fauteuil. Respirez profondément, détendez-vous en relâchant en particulier les bras et les épaules. Laissez vos bras s'alourdir en respirant régulièrement.

Concentrez-vous alors sur le dessin d'auto-hypnose pendant une minute environ ou jusqu'à que vous ayez la sensation que vos yeux se ferment malgré vous. Baissez ensuite lentement les paupières jusqu'à qu'elles soient complètement fermées. Laissez tomber doucement votre tête en avant et détendez-vous.


Commencez à compter très lentement de 1 à 5 en expirant doucement à chaque chiffre. Vous vous relaxez de plus en plus, vous sentez tout votre corps se détendre.
Une fois arrivé à 5, observez une pause et comptez à nouveau lentement, en poursuivant le processus de relaxation. Répétez les séries de chiffres autant de fois qu'il sera nécessaire.

Il s'agit alors de vous débarrasser progressivement des idées qui vous passsent par la tête, afin d'accéder à un niveau supérieur de relaxation.
Efforcez-vous de balayer toute pensée distrayante et vous vous détendrez davantage encore. A cet effet, vous pouvez imaginer un scénario dans lequel vous vous voyez au bord d'une plage ou d'un lac de montagne.

Il vous est, à tout moment, possible de mettre un terme à l'auto-hypnose. Il suffit de compter lentement à rebours, de 5 à 1, et d'ouvrir les yeux quand vous êtes parvenu à 1.

Vous avez maintenant atteint l'état souhaité : faites-vous alors des suggestions positives, que vous pouvez, pour obtenir une efficacité supérieure, enregistrer préalablement sur un support et diffuser ensuite lorsque vous êtes dans un état favorable d'auto-hypnose.

Article à découvrir...

Générer une ambiance sonore pour sa méditation.

Ces derniers temps, j'expérimente de nouveau la méditation. J'ai donc ressorti de mes favoris un site permettant de générer une ambi...

Les interviews de Muriel Giraud-Claude...