Organiser des conférences, ateliers, salons du bien-être, sorties, projections sur le thème des expériences extraordinaires...
Nous recherchons dans la région dauphinoise des thérapeutes énergétiques, des professionnels de l'ésotérisme pour animer des conférences, des passionnés ou encore des personnes vivants ou ayant vécu des phénomènes extraordinaires, extrasensorielles...
L'association est située à Saint Victor de Cessieu.

Obtenez les nouveaux articles par mail :

Rechercher dans ce blog

mercredi 13 juin 2018

Test expérimental 21 : communiquer avec les esprits de la nature

Les esprits de la nature sont plutôt discrets, mais nous pouvons toutefois leur demander d'entrer en contact avec nous. Mieux vaut sortir des sentiers battus, car ils ont du mal à s'accorder avec la vibration humaine. Nous les trouverons plutôt dans des endroits isolés. Leur offrir un cadeau pour signifier que nos intentions sont pures.


  1.  Trouver, par notre ressenti intérieur, un de leur lieu de prédilection, là où l'herbe est plus belle, plus lumineuse, plus verte.
  2. Y déposer notre offrande et leur demander s'il veulent bien se manifester, puis attendre et écouter nos ressentis
  3. Visualiser que nous nous étirons pendant une quarantaine de secondes afin de nous mettre en état cérébral alpha, ce qui permettra de nous présenter dans l'état cérébral le plus élevé que nous pouvons atteindre consciemment (voir fiche en bas de page).
  4. Leur présence pourra se manifester par un bruissement inhabituel dans les feuilles, par le ressenti de ne pas être seuls, comme si des milliers de petits yeux nous regardaient.
  5. Il est rare qu'ils acceptent de se faire photographier, mais si nous ressentons qu'ils acceptent, demandons à notre appareil photo de prendre ce qui est important et caché.
  6. N'oublions pas de les remercier de nous avoir reçus. Lorsque nous reviendrons, la prise de contact sera plus rapide et notre relation plus profonde, comme avec d'authentiques amis.

Source : Eveillez vos facultés subtiles, de Serge Boutboul.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les interviews de Muriel Giraud-Claude...

Archives du blog