Organiser des conférences, ateliers, salons du bien-être, sorties, projections sur le thème des expériences extraordinaires...
Obtenez les nouveaux articles par mail :
Nous recherchons dans la région Rhône-Alpes des thérapeutes énergétiques, des professionnels de l'ésotérisme pour animer des conférences, des passionnés ou encore des personnes vivants ou ayant vécu des phénomènes extraordinaires, extrasensorielles...
L'association est située à Saint Victor de Cessieu.

mardi 29 août 2017

Les rêves lucides

Etre conscient d'être en train de rêver, sans que cela ne mette fin au rêve : une réalité démontrée en laboratoire...




Définition :

Le rêve lucide consiste à savoir que l'on rêve quand on rêve. Souvent déclenché par une étrangeté qui fait dire au dormeur qu'il est en train de rêver; un rêve lucide implique un équilibre entre détachement  et participation, où les perspectives de l'acteur et de l'observateur sont toutes deux simultanément présentes. Il a essentiellement lieu pendant la phase de sommeil paradoxal, Grâce à la méthodologie psychophysiologique, on admet aujourd'hui que le rêve lucide est un phénomène normal, pouvant survenir lors d'une phase de vrai sommeil, et ayant sa place au sein d'une gamme d'expériences de conscience. Envisagé comme un processus d'information, la lucidité durant le sommeil serait une aptitude cognitive (LaBerge) ou un modèle de conscience de soi (Blackmore) : le rêveur est capable de raisonner et d'agir (ou non) volontairement, tout en restant profondément endormi.

La plupart des personne disent avoir expérimenté un rêve lucide au moins une fois dans leur vie, mais seules 20% rapportent des rêves lucides chaque mois. Freud soulignait qu'il était possible de se mettre dans une configuration mentale spécifique au moment du coucher pour se souvenir de ses rêves, et il a été observé que les personnes pratiquant régulièrement la méditation étaient davantage sujettes aux rêves lucides. Considérant que l'état de rêve est propice à la compréhension des mécanismes de la conscience, les Tibétains pratiquent d'ailleurs une forme de rêve lucide, le « yoga du rêve », dans lequel les contenus du rêve sont amenés à la conscience pour y être transformés.


Témoignage :


"Dans mes rêves j'étais régulièrement poursuivi par un tigre. Une nuit, mon rêve devient lucide et je sais que ce tigre est un personnage onirique ; pour une fois, je ne cherche pas à fuir mais me retourne, me plante face au tigre et lui demande « Qui es-tu ? ». Décontenancé, il répond « Je suis ton père et tu dois m'obéir. » Je lui répond qu'il ne peut pas me commander comme il le veut. Mais je suis aussi conscient que certaines de ses critiques sont justifiées. A un moment, le tigre - père devint amical, nous nous sommes serrés la main et il m'a encouragé à suivre ma propre voix. Je suis alors resté seul dans mon rêve."




L'expérience et son intérêt pour le patient

Les rêves lucides peuvent être entraînés voire provoqués à volonté. Ils sont un outil thérapeutique permettant par exemple de dépasser des cauchemars. Ainsi, changer son attitude vis à vis des personnages oniriques hostiles (entamer un dialogue avec eux, les regarder dans les yeux plutôt que fuir) a souvent pour effet de rendre les assaillants plus amicaux, de modifier l'issue des cauchemars (Tholey), voire de les faire disparaître. Le rêve lucide peut aussi être utilisé pour travailler sur ses problèmes personnels et il est très utile dans un cheminement spirituel de « transcendance » de soi (si cette dernière est recherchée prématurément, avant l'acceptation et l'intégration de la part d'ombre inhérente à chacun, elle peut au contraire conduire à une grande déstabilisation psychique).


Regard de la science

La lucidité nécessite un cerveau relativement très activé durant la phase du sommeil paradoxal (voir les travaux de LaBerge). Les rêves lucides ont en moyenne plus de sensations auditives et kinesthésiques, et plus de sensations de contrôle. Durant le rêve lucide, certains rêveurs ont ainsi la possibilité de contrôler leur fréquence respiratoire voire certains groupes de muscles. Les études suggèrent des effets bénéfiques à long terme : les personnes sujettes aux rêves lucides présenteraient des stress psychologique et biochimique relativement moindres, une pensée créatrice très élevée, ainsi que des changements psychophysiologiques (fréquences respiratoire et cardiaque plus basses...).

Pourquoi aller plus loin sur les rêves lucides ?

La recherche actuelle montre qu'atteindre une continuité de la conscience, tant en veille que dans le sommeil, est une étape essentielle au développement personnel. En cela, l'étude du rêve lucide est un outil idéal pour faire la lumière sur différents états de conscience, ordinaires ou modifiés, mais aussi pour comprendre les transitions de la conscience entre les états de veille, de rêve et de sommeil.

Approche thérapeutique 

Les événements vécus en rêve produisent sur le corps les mêmes effets que des événements réellement vécus : pour les systèmes fonctionnels d'activité neuronale, rêver une action équivaut à réellement la vivre. Quand il est lucide, le rêve peut donc devenir un puissant outil thérapeutique, voire une psychothérapie « intrapersonnelle » (Dane), car le dormeur peut intervenir dans son rêve pour décoder les messages symboliques de l'inconscient afin de mieux en saisir le sens. Les rêves lucides per mettraient même un changement de la structure de personnalité (Tholey). Certains chercheurs comparent le rêve lucide à l'imagination active définie par Jung, et estiment que tous deux peuvent être utiles pour les patients borderlines ou obsessifs-compulsifs.

Source : le magazine de l'INREES numéro 4

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Article à découvrir...

Générer une ambiance sonore pour sa méditation.

Ces derniers temps, j'expérimente de nouveau la méditation. J'ai donc ressorti de mes favoris un site permettant de générer une ambi...

Les interviews de Muriel Giraud-Claude...

Archives du blog