Organiser des conférences, ateliers, salons du bien-être, sorties, projections sur le thème des expériences extraordinaires...
Nous recherchons dans la région dauphinoise des thérapeutes énergétiques, des professionnels de l'ésotérisme pour animer des conférences, des passionnés ou encore des personnes vivants ou ayant vécu des phénomènes extraordinaires, extrasensorielles...
L'association est située à Saint Victor de Cessieu.

Obtenez les nouveaux articles par mail :

Rechercher dans ce blog

samedi 10 juillet 2021

Des artistes de l'invisible.

L'histoire compte de nombreux artistes ayant produit leurs oeuvres depuis un état de transe plus ou moins profonde. De manière plus surprenante, certaines personnes semblent avoir " capté " l'esprit d'artistes et s'être mises de manière spontanée à produire des oeuvres d'une qualité dépassant leurs aptitudes artistiques.

Rosemary Brown

Ceux qu'on a appelé parfois les " artistes spirites " sont nombreux. A l'âge de trente cinq ans, Augustin Lesage, un mineur du nord de la France du début du XXème siècle, entendit une voix lui dire qu'il serait un grand peintre. Il s'intéresse alors au spiritisme et suit les instructions qu'il reçoit : faire de la peinture et laisser agir ses mains une fois devant la toile. Finalement, Augustin Lesage a exposé au Salon des Beaux-Arts, au Salon des artistes français et a reçu les honneurs de la presse. Il a laissé derrière lui plus de huit cents tableaux jugés d'une grande valeur esthétique. 

Luiz Antonio Gasparetto, un autre peintre spirite, aurait été capable de peindre dans le plus pur esprit de Monnet, Delacroix, Van Gogh, etc. 

Plus étonnante encore est l'histoire de Rosemary Brown. Cette londonienne de quarante ans a composé plus de huit cents oeuvres musicales, alors qu'elle ne connaissait pratiquement rien à la musique. De nombreux " esprits " de musiciens lui auraient rendu visite, certains pour finir des pièces inachevées : Liszt, Schubert, Chopin, Debussy, Beethoven, etc. La médium aurait écrit ses partitions à une vitesse intenable pour un compositeur, tout en grondant " ses interlocuteurs " s'ils lui dictaient leur musique trop vite. Aucune des enquêtes menées n'est arrivée à détecté une fraude. Ian Parott, un professeur de musique de l'université du Pays de Galles, déclara : " Chaque oeuvre possède les caractéristiques de chaque compositeur. Un truqueur, même très habile, est incapable de faire ce que fait Mrs Brown. " 

Il existe des cas similaires avec la littérature, comme celui de l'Américaine Pearl Curran.

Source : Les mystères de la conscience (Miriam Gablier).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les interviews de Muriel Giraud-Claude...

Archives du blog