" Des textes classiques du yoga, tels que les Yoga Sutras de Patanjali, écrits environ il y a deux mille ans, affirment avec aplomb que si vous vous asseyez calmement, que vous vous concentrez sur votre esprit, et que vous pratiquez le tout assidûment, vous développerez des pouvoirs supernormaux. Ces capacités supérieures ne doivent pas être assimilées à des dons magiques ; ce sont seulement des capacités ordinaires que tout le monde possède. Nous sommes juste si éloignés d’elles la plupart du temps que nous ne parvenons pas à y accéder aisément. On les a rebaptisées télépathie, clairvoyance, précognition et psychokinèse. "

Obtenez les nouveaux articles par mail :
Nous recherchons dans la région Rhône-Alpes des personnes pour animer des conférences sur les états de conscience non ordinaires, vivants ou ayant vécu des expériences extraordinaires, extrasensorielles...
L'association est située à Saint Victor de Cessieu.

jeudi 8 juillet 2021

Contact spontané avec un défunt.

La médiumnité serait-elle réservée à des êtres exceptionnellement doués ? Les études de terrain semblent indiquer que le phénomène serait plus courant qu'on ne l'imagine...

image de l'INREES

Des formes de médiumnité spontanée se produiraient notamment soit lorsqu'une personne s'approche de la mort, soit lorsqu'elle a elle-même perdu quelqu'un de proche. Se produirait alors ce que l'on appelle un " Vécu Subjectif de Contacts avec un Défunt " (VSCD)

Une étude menée par Bill et Judy Guggenheim a permis de caractériser différents types de VSCD. Le mourant pourrait avoir la sensation de sentir un proche décédé ou une entité désincarnée venir à lui. Il pourrait aussi les " voir ", les " entendre ", sentir une odeur ou un toucher, les percevoir dans un rêve ou dans un état de somnolence, etc. Certains sujets de VSCD rapportent l'impression que le proche ou l'entité viennent les aider à mieux vivre le passage de la mort.

Par ailleurs, de nombreux sondages, effectués dans plusieurs pays d'Europe et d'Amérique auprès de personnes endeuillées, indiquent qu'en moyenne un quart d'entre elles signalent un contact direct avec un être décédé. Le pourcentage monte parfois jusqu'à 50% lorsqu'il s'agit de veufs ou de veuves.

Cela voudrait dire que des millions de personnes auraient fait l'expérience d'une VSCD. Ces expériences auraient particulièrement comme impact de faciliter le processus de deuil.

Source : Les mystères de la conscience (Miriam Gablier).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog