Organiser des conférences, ateliers, salons du bien-être, sorties, projections sur le thème des expériences extraordinaires...
Obtenez les nouveaux articles par mail :
Nous recherchons dans la région Rhône-Alpes des thérapeutes énergétiques, des professionnels de l'ésotérisme pour animer des conférences, des passionnés ou encore des personnes vivants ou ayant vécu des phénomènes extraordinaires, extrasensorielles...
L'association est située à Saint Victor de Cessieu.

samedi 31 juillet 2021

Les sorties hors du corps de Nicolas Fraisse.

Nicolas Fraisse vit des sorties hors du corps au quotidien, tout en menant une vie que l'on peut qualifier de normale. Sa grand-mère semblait déjà dotée de capacités psi. Par exemple, elle l'envoyait à la boulangerie en lui précisant exactement quelle miche de pain il fallait demander sur l'étal.


Les capacités hors du commun de cet homme ont alors fait l'objet d'une recherche menée à l'Institut suisse des sciences noétiques (ISSNOE) par les chercheurs Sylvie Déthiollaz et Claude-Charles Fourrier. L'infirmier, allongé dans une pièce, devait se rendre dans une autre pièce en sortant de son corps.
Là, une image cible sélectionnée de manière aléatoire par un ordinateur, et inconnue des chercheurs, était projetée sur un écran. A la fin de la séance, l'ordinateur proposait à Nicolas Fraisse vingt images parmi lesquelles il devait désigner celle qu'il pensait avoir vue.

Les résultats de cette recherche, publiés en 2016, furent déroutants. Nicolas ne semblait pas avoir de mal à sortir de son corps, mais il lui était difficile d'aller précisément voir la cible. "Il nous racontait souvent avoir visité le voisinage, être rentré chez lui ou être allé à son bureau. Nous pouvions même parfois vérifier objectivement les informations qu'il nous donnait. Mais le protocole exigeait qu'il voit précisément la cible " rapportent Sylvie Déthiollaz et Claude-Charles Fourrier.

Or, les quelques fois où Nicolas a réussi à voir la cible, il a donné 100% de réponses justes. A la fin de l'expérience, il est revenu trente-trois en disant qu'il ne pouvait pas faire son choix parce qu'il n'avait pas vu la cible, et sept fois en disant qu'il l'avait vue et en l'identifiant correctement.

Source : Les mystères de la conscience (Miriam Gablier).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Article à découvrir...

Générer une ambiance sonore pour sa méditation.

Ces derniers temps, j'expérimente de nouveau la méditation. J'ai donc ressorti de mes favoris un site permettant de générer une ambi...

Les interviews de Muriel Giraud-Claude...

Archives du blog